Régions Ouest Oran
 

Cité AADL à Aïn El Beïda

Les habitants réclament le raccordement au réseau du gaz

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	l Les habitants de la cité 2500 Logements AADL, à Aïn El Beïda, interpellent les autorités compétentes pour procéder au raccordement de leurs habitations au réseau de gaz de ville. Ils se sont rassemblés tôt dans la matinée d’hier devant l’agence commerciale de la Société de distribution d’électricité et de gaz de leur cité.
l Les habitants de la cité 2500 Logements AADL, à Aïn...

Les habitants de la cité 2500 Logements AADL site 1 viennent, encore une fois, de monter au créneau pour revendiquer le gaz de ville.

Ces derniers interpellent les autorités locales pour procéder au raccordement de leurs habitations au réseau de gaz de ville. Ils se sont rassemblés tôt dans la matinée d’hier devant l’agence commerciale de la Société de distribution d’électricité et de gaz de leur cité (dont les travaux ont été achevés, mais dont la réception n’a pas encore eu lieu). «Nous attendons que les pouvoirs publics honorent leurs promesses. Le réseau existe mais les branchements individuels n’ont pas encore été réalisés», dira l’un des protestataires. «Ce sit-in est d’autant plus motivé par l’arrivée du froid que les enfants et les personnes âgées peinent à supporter. Il y a aussi les charges financières énormes et les efforts physiques que nécessitent les bouteilles de gaz butane et surtout le risque qu’elles font courir aux gens tels que les fuites de gaz, incendies et parfois carrément des explosions», ajoute un autre.

Dans cette optique, ils demandent que «la direction de l’AADL fournisse le certificat de conformité de façon globale au site, et non pas individuellement, exigé par Sonelgaz pour qu’elle entame la levée des réserves qui bloquent le branchement par le règlement de tous les obstacles relevés», selon un lettre adressée aux responsables et dont nous avons une copie. Ces habitants souhaitent vivement qu’aucune entrave ne soit observée au futur et qui risquerait de retarder le raccordement, comme la mise à disposition d’un nombre suffisant de compteurs et surtout de bonne qualité, le règlement des dettes auprès des sous-traitants comme celui en charge de l’immeuble 61. Un autre point soulevé est l’ouverture de l’agence commerciale dans les plus brefs délais afin d’éviter des déplacements coûteux et fatigants à Es Sénia. 
 

Nayla Hammoud
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie