Régions Ouest Oran
 

Sidi Chahmi

Les habitants de Haï Meddah en colère

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.09.17 | 12h00 Réagissez

Les habitants de Haï Meddah, un hameau relevant de la commune de Sidi Chahmi, non loin de l’EHU d’Oran, ont tenu, hier matin, un rassemblement de protestation au niveau du rond-point de cet établissement hospitalier pour dénoncer le retard dans le lancement du plan de régularisation foncière de ce site comme promis par l’ex- wali en décembre 2016.

Cette action de protestation, organisée à quelques mètres de l’établissement hospitalier régional de la Sûreté nationale, a été encadrée par un important dispositif de sécurité, ce qui a eu pour conséquence un ralentissement de la circulation automobile dans cette zone de la ville et, essentiellement, sur le CW 46 reliant la ville aux agglomérations de Sidi Maarouf, Hassi Bounif, Hassi Ameur,

Boufatis et Hassi Ben Okba. Le ralentissement de la circulation a causé des bouchons sur cet axe routier névralgique entre le rond-point de haï Es Sabah et celui de la cité Djamel. Pour revenir à cette action de protestation, les représentants des habitants que nous avons interrogés, ont insisté sur le lancement des travaux d’amélioration urbaine à haï Meddah et le relogement d’une centaine d’habitants qui vivent dans des taudis.

Les concernés révèlent que les demandes de régularisation, dans le cadre de la loi 15-08, ont été déposées à la daïra d’Es Sénia, mais aucune initiative n’a été prise par les services concernés et ce, depuis le départ de l’ex-wali qui avait instruit, en 2016, suite à une visite inopinée du site, les autorités locales et notamment l’agence foncière de mener des travaux d’amélioration urbaine.

Des travaux d’aménagement urbain ont été lancés pour le raccordement des habitations au réseau électrique et à celui de l’AEP, et une fiche technique pour la réalisation du réseau d’assainissement a été réalisée. Malheureusement les travaux ont été suspendus depuis plusieurs mois, ce qui a provoqué la colère des habitants.

Ces derniers ont tenu plusieurs rassemblements de protestation ces derniers mois au rond-point de l’EHU 1er Novembre pour dénoncer les blocages qui entravent l’achèvement des projets initiés dans le cadre de l’amélioration de leurs conditions de vie. Une source autorisée à l’agence foncière de la wilaya d’Oran a souligné à ce propos qu’une étude a été réalisée pour la régularisation foncière de haï Meddah, un baraquement qui a progressé de manière foudroyante durant ces sept dernières années. Elle a néanmoins estimé que ce projet bute sur de «sérieuses contraintes techniques».

Arezki M.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...