Régions Ouest Oran
 

Les estivants face au racket des gardiens de parking informels

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.08.17 | 12h00 Réagissez


A Bomo-plage, une pratique illégale est en cours. Elle consiste à faire payer des frais d’entrée aux estivants. Jeudi denier, certains estivants en ont payé les frais. Guettant les éléments de la Gendarmerie nationale, des gardiens informels se postent aux premières heures d’affluence des estivants pour exiger 200 dinars pour l’accès. Après s’être assurés que les gendarmes ne sont pas à proximité de l’entrée, ces gardiens de parking informels réclament 200 dinars en présentant un bon de stationnement de couleur rose. Mais, lorsque les gendarmes sont à côté, ils disparaissent dans la nature, a-t-on constaté sur place. Beaucoup d’estivants se voient contraints de payer pour éviter tout désagrément ou acte de violence. 

Zekri S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie