Régions Ouest Oran
 

Les enfants de plus en plus touchés par le VIH

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.12.17 | 12h00 Réagissez

Selon le chef de service de la prévention auprès de la direction de la santé d’Oran, 145 nouveaux cas de sida ont été recensés depuis le début de l’année en cours.

Pour les 14 wilayas des régions Ouest et Sud-Ouest, les mêmes services ont recensé 546 nouveaux cas cette année. Ces 546 malades ont été pris en charge au niveau du service des maladies infectieuses du Centre hospitalo-universitaire d’Oran. Il faut savoir que le service infectieux du CHU d’Oran prend en charge les sidéens de l’ouest et du sud-ouest du pays, à défaut de centres spécialisés de référence dans les hôpitaux des autres wilayas.

Au total, plus de 4000 porteurs du virus (HIV) des wilayas de l’ouest du pays suivent un traitement au niveau de ce service. Des chiffres très inquiétants qui ne reflètent pas toute la réalité. Quant au nombre d’enfants atteints du VIH, il ne cesse d’augmenter : si, jusqu’à 2009, une centaine de cas seulement de sida pédiatrique a été enregistrée au niveau régional, les nouvelles statistiques font craindre le pire.
Selon notre interlocuteur, en 2017, pas moins de 64 enfants atteints du VIH (nouveaux cas) ont été recensés à travers les 14 wilayas, dont 10 cas à Oran.

Notons aussi que des portes ouvertes et une série d’activités de sensibilisation contre le sida est prévue par le CHUO durant la période allant du 3 au 21 décembre en cours. Par ailleurs, à Nedroma, une journée de sensibilisation relative à la lutte contre le VHI a été organisée. Dr Dahmani, médecin spécialiste en maladies infectieuses, a indiqué que tous les ans, trente à quarante nouveaux cas infectés par le virus du sida VIH sont enregistrés au niveau du CHU de Tlemcen.

Pour sa part, Dr Kbaïli a axé son intervention sur le développement de la maladie et les modes de contamination. Il a souligné le droit à l’accès aux soins  des personnes vivant avec le VIH et touchées par le virus, à la prévention et au traitement et le droit d’être traité avec respect et dignité et sans discrimination.
        

Nayla H. et O. E. Bachir
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...