Régions Ouest Oran
 

Des chantiers de rénovation des immeubles abandonnés

Les échafaudages, un danger pour les passants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.03.18 | 12h00 Réagissez

Lancé il y a six ans, le projet de rénovation de 48 immeubles du centre-ville d’Oran fait partie d’un programme global de 600 immeubles à réhabiliter à travers la wilaya.

Le programme a été confié à la direction de l’Urbanisme et de la Construction, qui est le maître d’ouvrage, et à l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), en tant que délégué d’exécution. Un budget de 2 milliards de dinars a été prévu pour ce programme. A ce jour, 36 immeubles ont été rénovés, selon un responsable de l’OPGI, qui a présenté, récemment, un exposé de la situation à l’occasion de la célébration de la Journée de la ville.

Pour les 12 autres immeubles, certains chantiers sont à l’arrêt et des échafaudages installés depuis cinq ans constituent un danger. C’est le cas, notamment, au 06, rue Larbi Ben M’hidi, où trois entreprises ont défilé sans pour autant mener à terme les travaux de ravalement des façades. «Cela fait plus d’une année que le chantier a été abandonné.

Ces échafaudages constituent un danger pour les passants et génèrent un manque à gagner pour les commerçants», se plaint un commerçant installé dans ce quartier. «Nous appelons les responsables de l’OPGI soit à faire le nécessaire afin d’inciter les entreprises en charge de la rénovation d’accélérer les travaux ou alors de les inviter à enlever temporairement ces échafaudages et à les remettre en place à la reprise des travaux», réclame ce commerçant.    

Tegguer Kaddour
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie