Régions Ouest Oran
 

Oran

La santé publique recrute 435 paramédicaux

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.06.17 | 12h00 Réagissez


Le secteur de la santé sera renforcé, à partir du 1er  juillet prochain, par le recrutement de 435 paramédicaux, toutes spécialités confondues, qui seront affectés dans les communes périphériques pour combler le déficit constaté dans de nombreux EPSP à Oued Tlélat, Gdyel, Bethioua, Arzew, etc. «435 jeunes paramédicaux ont été recrutés par la direction de la santé pour améliorer les prestations dans les EPSP et les polycliniques des périphéries. Il s’agit de 155 infirmiers, 47 manipulateurs en radiologie, 24 sages-femmes, 34 laborantins, 13 kinésithérapeutes, 37 préparateurs en pharmacie, 5 psychomotriciens et 120 aides-soignants ou ATS. Les jeunes recrues recevront leur affectation le 1er juillet prochain et seront intégrés dans les établissements sanitaires des périphéries», confie le chef de service prévention à la direction de la santé. Le secteur de la santé à Oran, comme dans les autres wilayas du pays, souffre d’un grave déficit en matière de personnel paramédical.

Le problème a été maintes fois dénoncé par la corporation, qui n’arrive pas à répondre aux besoins croissants des malades. Infirmiers, sages-femmes et autres aides-soignants se retrouvent quotidiennement dans des situations difficiles pour faire face aux flux des malades qui les sollicitent pour des soins urgents. Ce déficit en personnel paramédical ne fait qu’aggraver une situation déjà difficile aussi bien pour le personnel soignant que pour les malades.
 

Arzeki M.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie