Régions Ouest Oran
 

Des éboueurs incinèrent les ordures

La justice sera saisie contre l’établissement public Oran Propreté

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Hier vers 7h45, des éboueurs d’Oran Propreté incinéraient les ordures devant le CEM Zech Tayeb et une école
Hier vers 7h45, des éboueurs d’Oran Propreté...

Des habitants de la cité Akid Lotfi comptent déposer une plainte devant la justice contre l’établissement public EPIC Oran Propreté pour le fait que ses éboueurs incinèrent les ordures devant un CEM et une école primaire situés dans ladite cité.

Les fumées toxiques empoisonnent les habitants. Le risque de contracter des cancers augmente avec l’exposition aux fumées d’incinération d’ordures ménagères. Les parents d’élèves réclament l’éradication d’une décharge située en face du CEM Zech Tayeb et à proximité d’une école primaire. El Watan a constaté sur place un flagrant délit de mise à feu d’immondices par les agents d’Oran Propreté. Plusieurs photos prises sur place illustrent cette scène dangereuse d’incinération des déchets. Hier vers 7h45 du matin, un camion de l’établissement public EPIC Oran Propreté portant numéro d’immatriculation 006760 - 00 - 16 s’arrête devant la décharge. Trois éboueurs descendent et ramassent les ordures avant de mettre le feu sur un tas de cartons et autres déchets restés par terre. Un écran de fumée hautement toxique recouvre le quartier. Notre tentative de joindre par téléphone, hier, M. Taïbi, le directeur de l’établissement public Oran Propreté a été vaine.

La veille, ce responsable a déclaré dans un entretien à El Watan qu’il «a donné des instructions pour déplacer ces bacs à ordures et les mettre loin du CEM et de l’école primaire». Les bacs ont été effectivement déplacés hier, mais de quelques mètres seulement. Le problème reste ainsi posé. Les habitants de cette cité dénoncent l’incinération par des agents de collecte des ordures ménagères à proximité de leurs habitations où une décharge sauvage est implantée. Les fumées toxiques provoquent des maladies graves dont des cancers. Dans une pétition, les parents d’élèves réclament l’éradication de ce point de collecte des immondices qui n’est rien d’autre qu’une décharge sauvage qui met en danger les élèves et les habitants. L’incinération des ordures n’est pas le seul danger pour les habitants. En période scolaire, les odeurs nauséabondes dégagées par le liquide malodorant (lixiviat) étouffent les élèves de ces deux établissements scolaires. En cette période d’été, les habitants souffrent, eux aussi, des odeurs générées par le lixiviat de cette décharge. Le lexiviat est le liquide issu des déchets qui coule des camions-bennes lors des opérations de collecte des ordures et qui rend l’air irrespirable car plein de particules hautement toxiques. 
 

Rédaction Oran
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie