Régions Ouest Oran
 

Oran

L’IDRH souffle sa 25e bougie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.09.17 | 12h00 Réagissez


L’Institut de développement de ressources humaines (IDRH) souffle sa 25e bougie. A cette occasion, cette école d’excellence organise, depuis hier, des journées portes ouvertes sur les cycles de formation qu’elle dispense. Situé à Canastel, l’IDRH s’est imposé, ces dernières années, comme un acteur incontournable dans la scène culturelle oranaise en invitant, périodiquement, des invités de renom, spécialistes des questions économiques et managériales (comme Issad Rebrab en 2012), ou simplement de grandes figures politiques, à l’image de Stefan Hessel, qui a été reçu dans cet institut en novembre 2010. Créé en 1992, l’IDRH a vu le jour après que le gouvernement algérien de cette époque a libéré le marché de la formation. Sa vocation première, affirment ses responsables, c’est de «contribuer, comme complément de l’effort public, à la prise en charge des besoins de plus en plus importants de la société, des organisations en matière de développement des ressources humaines». Notons aussi que ce sont pas moins de 200 entreprises qui ont sollicité, depuis 1992, l’IDRH pour les assister en matière de conseil et de formation pour le développement de leurs capacités de management et de leurs ressources humaines notamment. «Le monde de demain sera partagé entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas». L’IDRH a fait de cette citation de Salah Eddine Ayoubi son credo.

 

Akram El Kebir
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie