Régions Ouest Oran
 

Logements promotionnels publics (LPP)

L’ENPI exhortée à tenir ses engagements

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.11.17 | 12h00 Réagissez

 
	Pas moins de 3612 logements promotionnels publics (LPP) seront livrés d’ici la fin août 2018, sur un total de 4100 en réalisation à Sidi Chami, sur le site dit «Hayat Regency» entre El Barki et l’USTO. C’est ce qu’ont assuré, lundi matin, les responsables du projet en s’adressant au wali d’Oran, Mouloud Chérifi, lors d’une visite d’inspection dudit projet.
Pas moins de 3612 logements promotionnels publics (LPP) seront...

D’ici la fin 2017, 1096 logements seront réceptionnés, nonobstant un «léger débordement sur le mois de janvier 2018», a ajouté la même source.

Le wali qui a visité un appartement témoin de ces logements LPP, a insisté sur l’importance de parachever la réalisation des équipements publics, notamment les établissements scolaires malgré les contraintes évoquées par les responsables du projet dont la réalisation est confiée à deux groupes étrangers, Chinois et Turc.

«Il y aura au moins 4000 familles et il est inacceptable qu’il n’y ait pas d’écoles. Quelles que soient les contraintes que vous avez, vous devez revoir vos plans et réaliser les programmes inscrits et pour lesquels vous avez l’argent», a déclaré le wali après avoir remarqué le terrain réservé à une mosquée alors que les travaux d’une école n’ont pas encore été lancés en raison de l’occupation des sites par des particuliers. Il a instruit le chef de la daïra de Sidi Chami de régler cette situation et de lever les contraintes tout en intimant aux équipes de l’entreprise de promotion immobilière, ENPI, et aux entreprises de réalisation, de revoir les plans et les réaménagements. «Vous devez revoir les plans avec le DUC (directeur de l’urbanisme, ndlr) et nous ferons une réunion pour voir tout ça. En revanche, sachez que le plus important est d’avancer et garantir la réalisation d’équipements», a encore insisté le wali. Il faut savoir que le projet LPP, appelé communément Hayat Regency Chinois ou Turc, est scindé en deux lots : le premier de 2000 logements avec seulement 147 remises des clefs et le second de 2100 logements avec 263 remises des clefs.

Ce projet compte trois groupes scolaires dont deux sont en cours de réalisation et un troisième qui fait face à l’opposition des exploitants, selon les responsables. Un collège doit également être réalisé et la présence «d’indus occupants», selon les termes des responsables, a ajourné ce projet. Il y est également prévu un lycée, un centre de santé et un siège de sureté urbaine, projets pour lesquels les consultations sont en cours. Le wali a également visité le nouveau pôle urbain de Misserghine qui a été retenu pour la réalisation de 10 000 nouveaux logements AADL dans le cadre du quota supplémentaire de 13 000 logements accordé par le ministère de l’Habitat.

Ce nouveau programme vient s’ajouter aux 8 000 logements déjà inscrits au niveau de ce même pôle, faut-il rappeler. Par ailleurs, la visite du wali intervient suite à la réunion d’urgence qu’il a tenue, jeudi passé au siège de la wilaya, avec les responsables des secteurs et des entreprises concernés par les projets de construction de logements. Lors de cette réunion, le wali avait lancé un ultimatum jusqu’à fin décembre pour la remise des clefs de 5 267 logements aux bénéficiaires (AADL, LPP, LPA, LPL) tout en s’engageant à suivre en personne l’application de ses instructions sur le terrain d’où justement la visite de ce lundi.  
 

R. Benchikh
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...