Régions Ouest Oran
 

Justice : Une championne de judo impliquée dans un trafic de stupéfiants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.07.17 | 12h00 Réagissez

Le procureur a requis, hier, 10 ans de prison ferme contre les 4 mis en cause, dont A. I., une championne de judo, qui ont comparu devant le tribunal d’Oran pour répondre du grief de commercialisation et de  détention de stupéfiants et d’armes blanches.

Les faits remontent à 8 mois, suite à des informations portant sur un réseau de trafiquants de stupéfiants qui sévissait au niveau du centre-ville d’Oran. L’enquête a permis d’arrêter le premier suspect qui était en possession de 27 g de kif découpés en 11 bâtonnets et de 5000 DA. Interrogé, il donnera les noms de ses complices. C’est ainsi que tomberont 2 autres et la championne en judo. L’enquête remontera jusqu’à 2 autres, dont une seconde jeune fille qui s’avérera être l’amie de la judokate.

Toutefois, ces deux derniers bénéficieront d’un non-lieu. Selon l’enquête, A. I. était en contact avec le fournisseur. C’était elle qui réceptionnait les stupéfiants et les écoulait aux dealers. A la barre, la jeune fille et les deux autres accusés nieront les faits. Le 4e mis en cause changera de déclaration et plaidera juste la consommation.

La défense d’A.I. plaidera la non-culpabilité, expliquant que cette dernière est elle-même une victime dans cette affaire. Elle a été agressée à l’arme blanche et porte encore les séquelles. Une plaidoirie qui sera reprise par la défense des deux autres prévenus. Quant à celle du mis en cause ayant plaidé la consommation, elle insistera sur ce fait. L’affaire a été mise en délibéré.    

S. Moncef
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie