Régions Ouest Oran
 

Justice : Procès en appel d’une affaire d’escroquerie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.08.17 | 12h00 Réagissez

Trois personnes mises en cause dans une affaire d’escroquerie et recel ont comparu à la barre de la cour d’appel d’Oran. Ayant été jugées, des peines de 1 et 3 ans de prison ferme avaient été prononcées par le tribunal contre elles.

Les faits remontent à décembre 2016, suite au dépôt d’une plainte par une femme, qui expliquera que sa fille, qui présente des troubles psychiques, a été escroquée par des personnes qui ne sont autres qu’une femme se faisant passer pour une guérisseuse et son frère. Si ladite «guérisseuse» arrivera à se fondre dans la nature, son frère ne tardera pas à être arrêté. Confronté à l’accusation retenue contre lui, il commencera par nier les faits et chargera sa sœur. Mais grâce à la perquisition de son domicile, des indices seront trouvés qui incrimineront le mis en cause. C’est ainsi que l’on saura que la somme de 2 millions de dinars a été soutirée à la jeune femme, de même que des bijoux qui ont été vendus, ou plus exactement bradés. Les personnes ayant acheté ces bijoux ont également été arrêtées. Hier, à la barre, D.M., le principal accusé, se défendra en accusant sa sœur, puis dira que la jeune femme lui avait donné 40 millions en centimes. Il niera avoir volé les bijoux, mais les receleurs les ayant acquis affirmeront les avoir achetés au prix de l’or cassé, ignorant qu’il s’agissait de bijoux volés. Le procureur demandera le maintien des premières peines. L’affaire a été mise en délibéré suite aux plaidoiries de la défense.                                                
 

S. Moncef
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...