Régions Ouest Oran
 

Emigration clandestine : 20 harraga secourus au large de Cap Falcon

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.11.17 | 12h00 Réagissez


Vingt harraga, dont 4 femmes et un mineur de 12 ans, ont été secourus, hier, à 20 milles marins au nord de Cap Falcon par les gardes-côtes, après que le moteur de leur embarcation pneumatique est tombé en panne aux environs de 4 heures. Les gardes-côtes ont mobilisé tous les moyens pour ramener à terre les candidats à l’émigration clandestine. Une équipe du SAMU a été aussi dépêchée pour prendre en charge les concernés, qui avaient embarqué la veille à partir de Cap Falcon dans l’espoir de rallier l’Espagne. Une enquête a été ouverte par les services compétents. La semaine dernière, ce sont 70 harraga qui ont été interceptés par les gardes- côtes au niveau des plages de l’ouest du pays. Par ailleurs, 693 clandestins ont été interceptés durant les mois de septembre et octobre par les forces navales de la façade maritime Ouest. Ce qui souligne l’ampleur du phénomène.

F. A.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...