Régions Ouest Oran
 

Recrutement dans la Fonction publique

Des lauréats d’un concours comptent saisir la justice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez

En l’absence de solutions apportées aux revendications des 18 lauréats du concours d’accès au poste d’administrateur de l’université Mohamed Boudiaf (USTO), ceux-ci comptent saisir la justice afin d’obtenir gain de cause.

Selon le SG de la section syndicale des travailleurs de l’USTO, on apprendra qu’aucune suite n’a été donnée aux revendications formulées lors du rassemblement observé le 22 mai dernier devant le siège de la Fonction publique. En effet, les lauréats appuyés par leur syndicat avaient organisé un sit-in pour dénoncer l’annulation de l’examen professionnel par la Fonction publique. Ils avaient souligné, pour rappel, qu’ils avaient signé leur PV d’installation vers la fin du mois de février dans les postes d’administrateur, administrateur principal et administrateur conseiller. Ils avaient même entamé leur premier mois d’une formation d’une année lorsqu’ils ont été destinataires d’une décision d’annulation de ce concours.

Les contestataires avaient expliqué qu’une erreur commise par le centre d’examen était à l’origine de cette décision d’annulation. Depuis, les candidats lauréats n’ont pas cessé de réclamer leur revalorisation et leur réintégration dans leurs nouveaux postes. Ils exigent aussi que des sanctions soient prises contre le centre d’examen qui est à l’origine de cette erreur et non contre les candidats.

F. A.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...