Régions Ouest Oran
 

Squat des espaces publics

Des commerçants mis en demeure

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.11.17 | 12h00 Réagissez


Les revendeurs de matériaux de construction implantés à haï Bouâmama sont désormais appelés à libérer la voie publique. Les services de la wilaya ont décidé de sévir dans le cas où ces mesures ne seront pas appliquées. Des mises en demeure seront adressées cette semaine à tous les revendeurs de matériaux de construction pour se conformer aux nouvelles dispositions. Cette décision a été prise, avant-hier, lors d’une sortie effectuée par le wali d’Oran dans le quartier Bouâmama. Selon des sources proches de la wilaya d’Oran, on saura que des directives ont été données pour mettre un terme à l’occupation illicite du domaine public. Une commission, composée des représentants de la daïra, de la police de l’urbanisme, de la division de l’urbanisme et de la planification (DUP) de la commune, sera installée pour prendre en charge le dossier. D’autres sorties seront effectuées au niveau de l’axe menant vers Canastel, la route menant vers El-Hassi et le quartier Delmonte. Dans le cas où ces décisions ne sont pas respectées, les commerçants seront sommés de libérer l’espace dans un délai n’excédant pas les 24 heures. Le cas échéant, il sera fait recours à la force publique pour la saisie de tous les matériaux exposés sur l’espace public avec la fermeture pour une durée déterminée du commerce contrevenant. 

F. A.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...