Régions Ouest Oran
 

Cinémathèque d’Oran

Des classiques algériens au menu

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.10.17 | 12h00 Réagissez


Jusqu’au 1er novembre prochain, la Cinémathèque d’Oran abrite la projection d’un cycle de films et documentaires algériens dans le cadre du Programme d’appui à la protection et la valorisation du patrimoine culturel algérien initié par le Centre national de la cinématographie et de l’audiovisuel (CNCA). Sous le thème «Patrimoine filmique algérien : la mémoire en dix œuvres cinématographiques», réalisées durant la période 1957-1980, le coup d’envoi de ce cycle a été donné dans la soirée de samedi avec la projection de Tahia ya Didou de Mohamed Zineb. Durant les 11 jours de projection, à raison de 2 séances par jour, il est prévu la projection de films comme L’aube des damnés, de Ahmed Rachedi, Patrouille à l’Est, de Amar Laskri, Zone interdite, de Ahmed Lailem, Les vacances de l’inspecteur Tahar, Omar Gatlatou, de Merzak Allouache, Leila et les autres, de Sid Ali Manif, La citadelle, de Mohamed Choukri, Les déracinés, de Lamine Merbah et Les enfants du vent, de Brahim Tsaki. Toujours dans le cadre de ce cycle pour la protection du patrimoine cinématographique, des projections sont prévues à la salle de cinéma Dounyazad de Saïda du 4 au 6 novembre et à la salle Es-Saâda de Mascara les 7, 8 et 9 novembre prochain.  

Tegguer Kaddour
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie