Régions Ouest Oran
 

Collectivités locales

De grands défis attendent les 26 communes d’Oran

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	Les 26 municipalités d’Oran commémorent le 51e anniversaire de la fondation de la commune algérienne. Avec le timide renforcement des prérogatives des élus municipaux, deux dossiers vont constituer les grands défis à relever : être de moins en moins tributaires des budgets de l’Etat et créer les conditions idoines pour l’investissement créateur de richesses.
Les 26 municipalités d’Oran commémorent le 51e...

Les festivités de cette commémoration sont organisées durant trois jours, sous le slogan «Commune… Histoire et parcours».

Plusieurs manifestations et activités culturelles sont au menu : des portes ouvertes, des expositions sur les activités des communes et des visites d’écoliers aux sièges des communes. Des journées portes ouvertes sur la commune d’Oran ont été organisées, jeudi dernier, au niveau du cabinet du maire et tous les services techniques et administratifs de la commune y ont pris part. Lors de cette cérémonie, le wali d’Oran, Mouloud Cherifi, n’a pas manqué de relever le rôle important de la commune dans le processus de décentralisation afin de mieux se rapprocher du citoyen.

Le wali a insisté pour tout mettre en œuvre à tous les niveaux pour fournir un service public irréprochable afin d’être au diapason des attentes des citoyens. Il a rendu hommage aux cadres et aux élus des 26 communes et surtout aux agents de nettoiement pour les efforts fournis afin de rendre la ville propre, malgré toutes les difficultés. «Vous êtes la fierté de la ville. Vous méritez tout notre respect», a déclaré le wali. Il faut dire qu’avec le renforcement relatif des prérogatives des élus municipaux, deux dossiers vont dominer l’actualité : ne plus vraiment être tributaires des budgets de l’Etat et créer les conditions idoines pour l’investissement. Les élus des communes sont désormais appelés à créer un environnement propice à l’investissement et à la création d’entreprises dans leurs territoires respectifs.

La crise financière que connaît le pays oblige les autorités à intensifier les efforts à même de favoriser les créations de ressources financières au profit des communes. Amir Miloudi, directeur du secteur urbain El Mokrani, a déclaré : «Nous recevons quotidiennement les citoyens afin de prendre en charge rapidement leurs préoccupations et nous nous attelons à améliorer quotidiennement le service d’état civil et le cadre de vie, dont notamment l’environnement.»

Un avis partagé par Mme Manel Bourouis, déléguée du même secteur, qui insiste aussi sur la transparence. De son côté, Amine Belkhadija, cadre à l’APC d’Oran, a affirmé : «Nous travaillons en service continu pour mieux nous occuper du citoyen et on s’attelle actuellement à faire de la sensibilisation sur la protection de l’environnement.» Il indique que ses services finalisent la prochaine opération de relogement pour 450 familles ayant reçu des préaffectations.                                   
 

Zekri S.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...