Régions Ouest Oran
 

Brèves d’Oran

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.12.17 | 12h00 Réagissez


Procès en appel de l’affaire de fuite de capitaux  : 7 ans de prison requis contre trois mis en cause

Le procureur de la cour d’appel a requis une peine de 7 ans de prison ferme contre les mis en cause jugés dans l’affaire de fuite de capitaux, où l’Ansej s’est constituée partie civile. Signalons que des peines de 18 mois, 1 an et 3 ans de prison ferme avaient été prononcées par le président du pôle judicaire lors du premier procès. Deux personnes ont été relaxées lors de ce premier procès, où huit mis en cause avaient comparu en audience. Cette affaire remonte au mois de décembre 2014. Un jeune porteur de projet décide de lancer une entreprise de recyclage de plastique. Il dépose à cet effet un dossier auprès de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) à Oran pour l’acquisition d’une machine. Suite à l’étude, l’Ansej donne son accord favorable à ce jeune. Il contactera alors le dénommé R.T., principal accusé dans cette affaire, un importateur représentant de la société chinoise Newly Industriel Ltd, spécialisé dans l’importation de matériel industriel. Le jeune se rendra compte qu’il a été arnaqué. Devant la cour d’appel, les prévenus ne changeront pas de déclarations, niant d’un bloc les accusations portées contre eux. B.M.A. insiste sur le préjudice matériel et moral qu’il a subi. Citée à témoigner, la chargée des affaires commerciales au niveau de la BEA soulève plusieurs contradictions, puis dira que les enquêteurs avaient mal interprété ses déclarations. L’affaire a été mise en délibéré pour le 20 de ce mois.              S. M

Parution : Dialectiques de l’universel présenté aujourd’hui

Aujourd’hui, la librairie Livres Arts et Culture abrite, à partir de 15h, la vente-dédicace de l’auteur Mohamed Moulfi, à l’occasion de la parution de son ouvrage Dialectiques de l’universel, aux éditions Harmattan Algérie. Il s’agit d’un recueil qui rassemble douze textes «à travers lesquels l’auteur a voulu exposer les dimensions corrélatives d’un questionnement fondamental centré sur la dialectique de l’universel», nous explique-t-on. «Qu’il s’agisse de questions de philosophie, de théorie politique ou encore d’épistémologie, toutes ces études autour des concepts d’Etat, de cosmopolitisme, de contemporanéité, de futur antérieur, d’égypticisme, d’identité, de culture et de civilisation convergent vers la problématisation de l’universalisme et du spécifique». Mohamed Moulfi est professeur de philosophie à l’université Oran 2. Il est l’auteur de plusieurs entrées dans des encyclopédies (PUF, Paris et InkriT, Berlin) et d’études sur la géo-philosophie. Il sera présenté aujourd’hui par le professeur Rabeh Sebaa.                       A. E. K.

Santé : Des journées dédiées à la médecine dentaire 

Dans le cadre de la formation médicale continue, la Société algérienne a organisé, jeudi à l’hôtel Four Points, les 15es  journées scientifiques et médicales.
Selon son président, docteur Taleb Bendiab, plus de 120 chirurgiens-dentistes, spécialistes et généralistes, prennent part à cette rencontre nationale animée par des professeurs de France et nationaux.
Selon ce dernier, l’objectif est de promouvoir la santé dentaire, assurer une formation médicale continue et surtout une mise à niveau par l’introduction de nouvelles technologies médicales. Pour cette année, ces 15es journées médicales sont organisées sous le thème «Orthodontie, parodontie, chirurgie mucco-gingivale chez l’enfant et l’adolescent».
Au programme figurent une dizaine de communications.                          T. K.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie