Régions Ouest Oran
 

Avenue Choupot : Les trottoirs squattés par les vendeurs informels

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.06.17 | 12h00 Réagissez

L’avenue de Choupot est devenue, en ces derniers jours du mois de Ramadhan, un véritable bazar à ciel ouvert : trottoirs, devantures de magasin et d’habitation ont été pris d’assaut par les vendeurs informels, qui se spécialisent dans la vente de vêtements ou autres.

Ce sont une multitude de tables de fortune qui jonchent les trottoirs, étalant au passage vêtements pour enfants pour l’Aïd, mais aussi des jouets et accessoires de tous genres pour petites filles. Même les personnes adultes peuvent trouver leur bonheur, entre robes d’intérieur traditionnelles et «abayate» pour hommes. Le choix est en effet grand.

Ces habits sont accrochés à même le mur des habitations ou aux arbres, qui servent   de luminaires avec le renfort d’une multitude de lampes multicolores qui ont été accrochées. Même les petites artères n’ont pas échappé à ce commerce informel qui nuit aux citoyens à cause de la nuisance sonore.

Comme il fallait s’y attendre, dans tout ce décor anarchique, les petites gargotes ont trouvé un commerce lucratif pour ce mois de Ramadhan, et des gargotiers ont installé leur brasero sur le trottoir, incommodant de la sorte avec la fumée les passants. Une situation, comme l’explique un habitant de Choupot, «qui se répète chaque année».                                                          
 

S. Moncef
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie