Régions Ouest Oran
 

Arzew : Des chômeurs bloquent la voie ferrée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.09.17 | 12h00 Réagissez

Une quarantaine de jeunes, habitant principalement la cité Benboulaïd, à l’entrée de la ville d’Arzew, ont barré, avant-hier, la voie ferrée reliant Arzew à Oran, pour revendiquer leur recrutement au niveau de la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF).

Dès 8 heures, les contestataires, réunis en petits groupes, ont commencé à investir cet axe ferroviaire situé non loin de l’entrée de la zone industrielle. Les protestataires n’en sont pas à leur première action, puisque deux autres mouvements ont été déjà observés au cours de cette année par ces jeunes en quête d’emploi, apprend-on auprès des concernés. «Nous voulons simplement travailler et nous sentir utiles». Sur les lieux, un important dispositif de sécurité a été déployé. Le chef de daïra et le P/APC se sont également déplacés sur place. Les jeunes en colère avaient exprimé leur désarroi face à la détérioration de leur cadre de vie. Quelques instants après, des représentants des contestataires ont été désignés pour rencontrer le chef de daïra qui avait promis, selon eux, d’étudier leurs cas. Les contestataires se sont dispersés en libérant la voie ferrée. 

F. A.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...