Régions Ouest Oran
 

Infractions à la législation du travail

462 entreprises poursuivies en justice

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.08.17 | 12h00 Réagissez

462 entreprises poursuivies en justice

La situation est alarmante en matière d’hygiène, de santé et de sécurité du travail et de prévention au niveau de certaines entreprises. Selon l’inspecteur régional du travail d’Oran, M. Bendib, durant cette année, 462 entreprises ont été poursuivies en justice pour infraction à la réglementation liée à la prévention et à la médecine du travail.

Dans les détails, M. Bendib a indiqué que «pour le volet médecine du travail, 247 entreprises ont été traduites en justice et près de 9000 ont fait l’objet de mises en demeure. Pour ce qui est du volet de la prévention, 179 entreprises ont été poursuivies en justice et 3288 autres ont fait l’objet de mises en demeure». A partir de ce constat et conformément à la loi 88/07 et au décret 05/09, l’inspection du travail a décidé de consacrer une partie de son plan d’action de l’année à ce volet. C’est ainsi que l’inspection régionale du travail, qui couvre les wilayas d’Oran, Mascara, Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Aïn Témouchent et Mostaganem, va lancer, à partir de la semaine prochaine, une caravane de sensibilisation sur l’environnement et les conditions de travail. Une action qui s’étalera sur le mois de septembre et ciblera les responsables des entreprises, les membres des commissions paritaires, ceux de l’hygiène et sécurité, les médecins du travail, de la préservation et de l’environnement. Cette opération de sensibilisation ciblera sur le terrain des entreprises recensées par l’inspection du travail dans tous les secteurs : BTPH, industrie, agroalimentaire, services, entre autres.

L’autre volet de cette caravane est de sensibiliser les travailleurs sur l’importance des visites médicales. En effet, même avec la création d’une panoplie d’organismes sous tutelle du ministère du Travail, tels que l’Institut national de la prévention des risques professionnels (INPRP), la direction de prévention des risques professionnels, la CNAS et L’O.PRE.BA.TPH, censés être des intervenants de premier ordre pour prendre leurs responsabilités respectives face à l’enjeu de la santé et sécurité au travail (SST), peu d’entreprises respectent la réglementation. La grande majorité des entreprises ne dispose pas de commission paritaire chargée de l’hygiène, la sécurité et l’environnement, selon notre interlocuteur. Les commissions paritaires HSE jouent un rôle important dans la protection des employés, notamment dans le secteur du BTPH.
 

Nayla Hammoud
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...