Régions Ouest Oran
 

Inspection régionale du travail

22% des travailleurs exposés aux dangers sonores

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.11.17 | 12h00 Réagissez

Près de 22% des travailleurs ne sont pas protégés contre les dangers sonores et le mauvais éclairage. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l’inspection régionale du travail.

Selon M. Bendib, inspecteur régional du travail, la campagne a touché un échantillon de 12510 employés répartis sur 1132 lieux de travail, dont 2659 employés, soit près de 22%, n’étaient pas protégés contre ces deux risques. La campagne a touché les six wilayas relevant de l’inspection de travail d’Oran (Oran, Mascara, Sidi Bel Abbès, Aïn Témouchent, Mostaganem et Tlemcen). Selon M. Bendib, «les inspecteurs du travail sont dotés de moyens techniques de mesures, comme les sonomètres et le luxmètre, appareil de mesure de l’éclairage. Les employeurs doivent protéger les travailleurs. Dans les cas défaillants, les employeurs sont mis en demeure de doter les employés de moyens de protection.

En cas de danger grave ou imminent pour l’intégrité physique des travailleurs, l’inspection du travail peut dresser un procès-verbal directement sans aucune mise en demeure préalable». C’est ainsi que près de 281 mises en demeure ont été adressées suite au contrôle de ces 1132 sociétés. Pour la wilaya d’Oran, les inspecteurs ont visité 85 lieux de travail totalisant 1167employés, dont 339 sont exposés à ces deux risques. Ces visites sur terrain ont donné lieu à l’établissement de 62 mises en demeure pour danger d’éclairage et 22 mises en demeure pour danger sonore.

Nayla Hammoud
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...