Régions Ouest Mostaganem
 

Publication : Sisyphe en Algérie, un recueil de nouvelles de Tawfiq Belfadel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez

Enseignant au collège dans la commune d’Ouled Boughalem, Tawfiq Belfadel vient de signer son tout premier recueil de nouvelles, intitulé Sisyphe en Algérie chez les éditions Samar.

C’est une littérature de jeunesse écrite avec beaucoup de sincérité et de finesse. Dans 64 pages regroupant 5 nouvelles compendieuses en mots et vastes en sens, l’enfant prodige de Mostaganem aborde des thématiques non sans importance. La liberté, l’amour, la vie, l’art et l’amitié sont les principales odes de cet hymne dédié à la jeunesse dans le monde.

En guise d’hommage aux écrivains tels que Kateb Yacine et Albert Camus, les titres sont un clin d’œil aux citations et aux œuvres de ses idoles : «Un butin de guerre», «Aïcha au bois dormant», «Achille à la plage», «La porte et le photographe» et «Sisyphe en Algérie». Tawfiq Belfadel ne s’est pas fourvoyé dans lieux abyssaux et des époques anciennes pour installer ses personnages.

Il a fait de sa région et de sa génération des aubaines pour établir les aspects spatio-temporel et socioculturel de ses textes. Le soleil, la Méditerranée, la plage, les jeunes, la drague, les couples, mais aussi le terrorisme, le combat des femmes et la menace islamiste sont les composants essentiels qui font que le lecteur soit d’emblée plongé dans le quotidien d’une ville côtière de l’Afrique du Nord.

Agé de 27 ans, le jeune auteur est à l’image d’une jeunesse qui veut marquer sa génération. Son métier d’enseignant dans un petit village de la commune d’Ouled Boughalem n’est pas moins salutaire, tant le dévouement et l’abnégation que requiert cette mission dans de telles régions isolées sont considérables. Tawfiq Belfadel sera invité, samedi prochain, à la bibliothèque de Mostaganem pour une rencontre-débat autour de son recueil de nouvelles et sera présent au prochain Salon du livre d’Alger fin octobre. A noter que Sabrina Bouablla, dessinatrice, a collaboré à cet ouvrage par de belles illustrations.                                          

Salim Skander
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie