Régions Ouest Mostaganem
 

Nouvelles de Mostaganem

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.05.17 | 12h00 Réagissez


Des ex-militaires observent un sit-in

Des dizaines de retraités ont répondu, jeudi dernier, à l’appel de la Coordination nationale des retraités et des radiés de l’ANP. Venus de plusieurs communes de la wilaya de Mostaganem, des dizaines d’ex-militaires, radiés des rangs de l’ANP, dont des blessés et des handicapés ont observé un sit-in, au niveau de l’esplanade de l’Hôtel de Ville, à Mostaganem, pour revendiquer un dédommagement financier et une reconnaissance morale auprès du ministère de la Défense. Bon nombre de ces protestataires ont été blessés durant la décennie noire, a-t-on appris. Aucun dépassement n’a été enregistré lors de cette protestation, où un important dispositif sécuritaire a été déployé. 

Cinq suspects sous mandat de dépôt suite à un crime

Quelques jours seulement après l’horrible meurtre d’un jeune de 21 ans du quartier de Raisinville à Mostaganem, six suspects ont été arrêtés avant-hier par les éléments de la brigade criminelle relevant de la sûreté de wilaya de Mostaganem. Il s’agit de deux frères, F.F. et F.T. 21 et 19 ans, et leurs quatre complices, F.A., M.H., R.A. et T.B. âgés respectivement de 21 ans, 21 ans, 21 ans et 20 ans. Originaires tous de Mostaganem, les suspects ont été arrêtés suite aux investigations ouvertes depuis la découverte du corps sans vie de la victime gisant par terre au dit quartier et présentant des traces de violence à la tête et au cou occasionnées au moyen d’un objet tranchant. Le corps de la victime a été également écrasé volontairement par une voiture, selon un communiqué des services concernés datant d’hier. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, pour homicide volontaire avec préméditation, cinq suspects ont été placés sous mandat de dépôt. Quant au sixième, le nommé T.B., 20 ans, il a été placé sous contrôle judicaire, annonce-t-on dans le même communiqué.

Un cambrioleur en série écope de 2 ans de prison

Une bonne nouvelle pour les habitants de la ville de Mostaganem, suite à l’arrestation du cambrioleur en série. En effet, les enquêteurs de la 3e sûreté urbaine ont résolu l’affaire concernant une série de cambriolages de quatre habitations en construction à Mostaganem. Le montant des dommages est estimé à plusieurs millions de centimes. C’est grâce aux investigations, aux analyses des traces retrouvées sur les scènes du crime que les policiers ont pu résoudre l’enquête. Ainsi K.A.K., âgé de 38 ans qui a reconnu les faits, a été jugé en comparution immédiate et condamné à deux ans de prison ferme assortie d’une amende de cinq millions de centimes.   

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie