Régions Ouest Mostaganem
 

Mostaganem : Les «parkingueurs» défient les autorités

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.07.17 | 12h00 Réagissez

Sous le regard impuissant des autorités locales, les gardiens de parking continuent à imposer leur diktat en exigeant des estivants une somme de 100 DA, toutes catégories de voitures confondues, bien que des plaques indiquent que le stationnement est à 20 DA pour les véhicules touristiques et à 50 DA pour les poids lourds. «Ils sont nombreux.

Qu’est-ce que vous voulez qu’on y fasse. Il est plus sage de payer malgré nous 100 DA que d’entrer en conflit avec ces jeunes capables de tout», nous confie un quinquagénaire à bord de son véhicule avec sa famille. Nous avons alors tenté d’en savoir davantage auprès des gardiens, dont peu seulement ont daigné répondre à nos questions. «100 DA c’est peu.

On reste ici à veiller sur leurs voitures sous un soleil de plomb pendant qu’eux se prélassent sans se soucier de leurs véhicules», nous déclare Mourad en ajoutant : «Nous avons payé pour avoir l’autorisation. Pensez-vous donc qu’avec 20 DA, on pourra faire du bénéfice ?» Notons cependant qu’à notre demande de voir l’autorisation, le gardien nous a répondu laconiquement : «On a déposé notre dossier et on attend la réception de notre autorisation.»

Les tickets distribués ne portent aucun cachet ou signature qui prouve que tout cela est légal. Sur place, certains vacanciers nous ont confié que les week-ends, le stationnement coûte 200 DA, voire plus, en nous confirmant que la majorité de ces gardiens, une fois l’argent dans la sacoche, ne surveillent même pas et s’adonnent à d’autres activités.
 

Salim Skander
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...