Régions Ouest Mostaganem
 

Mausolée de Sidi Abdelkader de Mostaganem

Les critiques pleuvent sur les travaux de restauration

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.07.17 | 12h00 Réagissez

Les travaux de restauration du mausolée du saint Sidi Abdelkader El Djilali qui domine le vieux quartier de Tigditt à Mostaganem, lancés par l’APC par le biais d’une entreprise privée il y a quelques jours seulement, suscitent une vive polémique au sein des riverains et certains habitués des lieux.

Ces derniers dénoncent énergiquement qu’à l’issue des travaux, la coupole a été un endommagée, perdant ainsi son aspect d’avant. «Mais, malheureusement, disent-ils, même des tombes ont été profanées et d’autres complètement couvertes par du béton». «La qualité des matériaux ne répondent pas à l’aspect du site. Ce qui risque d’endommager de manière irréversible le mausolée», déplorent nos interlocuteurs.

Du coté de la direction de la Culture, puisqu’il s’agit d’un patrimoine, on révèle que leurs services ne sont nullement au courant de cette restauration. Pis encore, des sources sûres soulignent que même le permis de construire est inexistant. Ce qui n’a pas laissé indifférents les services concernés, notamment ceux de l’Urbanisme, qui ont ordonné l’arrêt immédiat des travaux.

Des dizaines de citoyens qui nous ont contactés, sollicitent l’intervention des autorités compétentes pour que ce site religieux et séculaire ne soit pas dénaturé. Cette affaire qui a fait tache d’huile à Mostaganem, est devenue sujet de discutions au niveau des places publiques et autres administrations. Les citoyens qui se sont rendus sur les lieux, exigent que ces travaux soient confiés à une entreprise spécialisée quant au respect de l’authenticité du site lors de la restauration. Surtout lorsqu’il s’agit d’un mausolée datant de plusieurs siècles.

«Ce n’est pas une mince affaire», nous confient certaines personnes dont les aïeuls sont enterrés à ce niveau. On apprend également qu’un comité vient d’être formé par les riverains pour demander audience au wali concernant cette affaire. Du coté de l’APC de Mostaganem, des élus ont souligné que l’intention de l’APC était bonne. «Les travaux engagés consistaient à préserver ce patrimoine qui ne cesse de se dégrader au fil des temps», précisent ces élus. Les travaux sont en ce moment suspendus.
 

Lakhdar Hagani
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...