Régions Ouest Mostaganem
 

Les constructions illicites prolifèrent sur le littoral de Mostaganem

L’étrange silence des responsables !

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.05.18 | 12h00 Réagissez

 
	l Des propriétaires de cabanons ont reconstruit tout ce qui a été démoli par la commission de l’urbanisme. Pis encore, ils se sont appropriés d’autres espaces et en toute illégalité. Une déprédation à outrance qui fait que la plage continue à se rétrécir.
l Des propriétaires de cabanons ont reconstruit tout ce qui a...

C’est scandaleux, la pagaille des constructions illicites reprend au niveau de la plage de Petit Port à Sidi Lakhdar, à l’est de la wilaya de Mostaganem. Une ZET de surcroît.

Le phénomène prend une ampleur dramatique. La démolition partielle des constructions illicites et autres extensions effectuée, il y a à peine deux mois au niveau du rivage de Petit Port, et plus précisément au lieu-dit «DNC» côté ouest de la plage, ne semble pas avoir d’effet. Au contraire, les propriétaires de cabanons redoublent de férocité cette fois-ci. Ils ont reconstruit tout ce qui a été démoli par la commission de l’urbanisme.

Pis encore, ils se sont appropriés d’autres espaces et en toute illégalité. Une déprédation à outrance et la plage continue à se rétrécir en cet endroit. Les élus et les services concernés ont été sollicités, malheureusement, rien n’a été fait sur le terrain. Personne ne bouge le petit doigt. «Y a-t-il une complicité ailleurs, du fait que ces derniers jouissent d’une totale impunité ?» déplorent de nombreux citoyens mécontents qui se sont déplacés, hier, à notre rédaction, pour dénoncer cette violation de la loi au niveau de la ZET. Sur les lieux, le constat est amer, a-t-on observé.

Même les observateurs se sont étonnés de la passivité et de l’immobilisme des responsables concernés. A les en croire, les citoyens révoltés ont décidé de saisir le wali de Mostaganem pour stopper ces pratiques scandaleuses qui soulèvent déjà l’indignation de centaines de citoyens qui sollicitent l’intervention des autorités concernées, seules habilités à en finir avec ce fléau qui gangrène nos plages.
 

Lakhdar Hagani
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...