Régions Ouest Mascara
 

Mascara : Une wilaya mal gérée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.07.17 | 12h00 Réagissez

Le nouveau wali de Mascara, Lebka Mohamed, a entamé, hier, sa mission par une visite sur le terrain de certains des nombreux projets de différents secteurs en souffrance dans le chef-lieu de wilaya, selon une source de son cabinet.

Sans doute, il s’est retrouvé face à une situation assez gênante qui préoccupe beaucoup de citoyens qui n’ont cessé, durant de longues années, de tirer la sonnette d’alarme à propos de la dégradation du cadre de vie. Ces deux dernières années, le développement dans la wilaya de Mascara a été fortement perturbé, pour ne pas dire carrément freiné. Aucun secteur n’a été épargné par cette paralysie, une situation imputée, selon l’entourage de l’ex-wali, El Affani Salah, à la crise financière que traverse le pays.

Un prétexte que réfutent de nombreux observateurs. «Pour assurer la paix sociale, ils ont su trouver l’argent nécessaire pour faire accéder le Ghali de Mascara. Mais, pour réaliser un centre anticancer dans une wilaya qui enregistre chaque année des centaines de nouveaux cas de cancer, ils se sont sentis incapables», nous dira un citoyen. Sans compter les nombreux projets de développement gelés à cause de la crise financière qui frappe durement le pays.

Faut-il le signaler, d’importants projets inscrits dans différents secteurs, à savoir l’hydraulique, le logement, l’autoroute et autres de la santé (pour ne citer que ceux-là) accusent des retards considérables. A chaque sortie de travail des autorités locales, l’on annonce une date de réception du projet visité, en vain ! Le projet de réalisation des 80 logements LPA en est un exemple.

En outre, ces derniers mois, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la dégradation du cadre de vie, la répression des libertés syndicales et de toute tentative de manifestation «pacifique» et les promesses qui n’ont jamais été suivies d’effet. Tout le monde à Mascara aspire à un changement profond. Le nouveau wali et le secrétaire général de la wilaya, aussi nouvellement désigné, en l’occurrence Benkeltoum Mohamed, sont appelés à faire renaître la région de ses cendres.

Abdelouahab Souag
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie