Régions Ouest Mascara
 

Mascara : Le syndicat des paramédicaux dénonce l’insécurité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.01.18 | 12h00 Réagissez

Le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) à Mascara tire la sonnette d’alarme sur la souffrance du personnel soignant dans les établissements de santé publique. Il revendique l’amélioration des conditions de travail et le renforcement des mesures de sécurité, notamment la nuit, au cours des gardes.

«Dernièrement, un chef de service de la polyclinique de Bouhanifia (20 km de Mascara) a été agressé sans que la tutelle réagisse ! Les cas d’agression dans les différents établissements de santé de la wilaya de Mascara sont de plus en plus nombreux et inquiétants. C’est la raison pour laquelle des mesures doivent être mises en place», souligne Omar Sakkar, président du bureau de wilaya du SAP.

En l’absence d’un tel plan de sécurité, les agressions répétées sont devenues le lot quotidien des corps médical et paramédical des établissements de santé publique, et le dernier cas a eu lieu la fin de la semaine dernière, quand un médecin assurant la garde de nuit au service des urgences de l’hôpital de Tighennif (21 km de Mascara) a été agressé par le mari d’une femme malade, qui lui a asséné un violent coup au visage.

Devant cet état de fait, M. Sakkar a plaidé pour la mise en place d’un réel plan de sécurité et d’accueil dans tous les établissements de santé publique, afin de permettre au corps médical de travailler dans un climat de sérénité et en toute sécurité pour garantir aux patients une qualité de prise en charge diagnostique et thérapeutique.

En outre, notre interlocuteur a révélé que le secteur de la santé à Mascara souffre d’un manque flagrant de personnels paramédicaux, tous corps confondus, plus particulièrement les sages-femmes. La direction de la santé et de la population (DSP), dans son dernier rapport, confirme le déficit en matière de personnels paramédicaux, dont les sages-femmes, dans les hôpitaux et les maternités rurales. Et de révéler le nombre de paramédicaux exerçant dans le secteur public à Mascara, qui s’élève à 3187, soit un paramédical pour 299 habitants.

Par ailleurs, le président du SAP à Mascara a relaté que de nombreux contraintes, auxquelles ont été confrontés les paramédicaux, ont pu être résolues depuis la nomination d’un nouveau directeur à la tête du secteur. Les autres problèmes qui subsistent encore sont sur la table des discussions.

Enfin, il est à signaler que sur son site internet officiel, la direction de la santé annonce «la mise en place, depuis 2015, de 25 agents d’accueil dans les établissements de santé, dont la mission est d’accueillir les malades à l’entrée de l’établissement et de les orienter vers les services concernés». Et d’ajouter que «la sécurité des professionnels de la santé est assurée par des agents de  sécurité».                 


Abdelouahab Souag
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie