Régions Ouest Mascara
 

Mascara : Des praticiens spécialistes réclament des logements

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.07.17 | 12h00 Réagissez

Plusieurs praticiens spécialistes exerçant dans le secteur public de la wilaya de Mascara revendiquent des logements de fonction.

En effet, affectés aux différents établissements publics hospitaliers de la wilaya, dans le cadre du service civil, certains spécialistes sont contraints de faire des allers-retours entre leur lieu de travail et de résidence, avec tous les risques que cela peut entrainer. «Faute de logements de fonction, de nombreux confrères sont contraints soit de s’absenter, soit de se présenter en retard à leur lieu de travail affectant ainsi la qualité de service médical», relate un praticien spécialiste.

Faute de ce type de logements, de nombreux praticiens quittent le secteur public une fois leur service civil terminé. «C’est une réalité que tout le monde connaît. Depuis le début 2017, au moins 24 médecins (12 généralistes et 12 spécialistes) ont quitté le secteur public pour s’installer à titre privé dans les différentes localités de la wilaya de Mascara», révèle un praticien spécialiste. De son côté, Bouderbala Ahmed qui assure l’intérim du directeur de la Santé de Mascara, nous a déclaré que le secteur de la santé ne dispose actuellement que de 50 logements de fonction destinés aux spécialistes. Ce nombre, selon lui, ne peut satisfaire une demande qui ne cesse de croitre au fil du temps. Il y a trois ans, le secteur à Mascara comptait 116 praticiens spécialistes.

«Actuellement, le chiffre a doublé. Il est de 231 médecins de 34 spécialistes médicales répartis à travers les différents établissements publics hospitaliers de la wilaya», précisera notre source. Pour alléger ce fardeau, les responsables de la direction de la Santé «ont soulevé le problème devant l’ex-wali de Mascara et une proposition pour convertir un quota de logements sociaux en logements de fonction au profit du secteur de la santé a été faite». Le problème de logements de fonction n’a pas empêché les responsables de la santé de renforcer les services hospitaliers. Pour assurer une couverture médicale spécialisée, «nous avons ouvert 78 postes budgétaires pour le recrutement de praticiens spécialistes dont 32 médecins ont été déjà installés», nous fait savoir l’intérim du DSP. En outre, dans le but d’assurer la présence permanente des praticiens spécialistes et d’éviter toute perturbation de fonctionnement dans les établissements hospitaliers, notamment en cette période estivale, des mesures visant à augmenter le nombre de gardes et d’arranger un planning de congé ont été prises.

Souag Abdelouahab
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...