Régions Ouest Mascara
 

Mascara : Des blessés de l’ANP réclament les clés de leurs logements

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.07.17 | 12h00 Réagissez


Une dizaine de blessés, des handicapés et autres familles de soldats de l’Armée nationale populaire (ANP) réclament la remise des clefs de leurs logements sociaux, réalisés et achevés dans la commune de Froha (10 km de Mascara), dont ils disposent des décisions de pré-affectation depuis 2011. Pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur leur situation qui a trop duré, ils ont observé, avant-hier, un sit-in devant le siège de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Mascara. En l’absence du directeur, qui était, selon un agent de sécurité, en mission à Alger, les protestataires mécontents ont été reçus par un cadre de l’OPGI, qui les a rassurés qu’ils occuperont leurs logements «après l’affichage de la liste nominative des bénéficiaires des 90 logements sociaux achevés à Froha par la commission d’attribution de logements de la daïra de Tizi». Des militaires blessés, usés par les dépenses financières des loyers reprochent la lenteur aux autorités locales de Froha et Tizi qui «retardent l’attribution des logements achevés et réceptionnés depuis plus d’une année, de crainte d’une réaction négative de la population». Selon la même source, sur les 90 logements sociaux réalisés et achevés à Froha, 14 sont réservés à des blessés, handicapés et autres familles des soldats de l’ANP.

 

Abdelouahab Souag
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...