Régions Ouest Chlef
 

Chlef

Rush sur les soldes d’été

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.08.17 | 12h00 Réagissez

Les soldes d’été et autres promotions affichées, ces derniers jours, sur les devantures des magasins de vêtements de la wilaya de Chlef, attirent un grand flux de citoyens, alléchés par ce type de vente autorisée par les autorités locales, d’autant plus que la période coïncide avec les fêtes de l’Aïd El Adha et de la rentrée scolaire.

Une tournée de l’APS au centre-ville de Chlef a permis de constater de visu l’ampleur de cette opération, étendue à la quasi-totalité des magasins de la ville, affichant des promotions alléchantes pour leurs marchandises, au grand bonheur des citoyens, qui y trouvent leur compte, à l’exemple d’Amar, un père de 4 enfants, qui a assuré à l’APS être un habitué des soldes, qui lui permettent de trouver un équilibre dans son budget, en assurant les dépenses nécessitées pour la rentrée scolaire de ses enfants. Pour sa concitoyenne, Fatima, la coïncidence de la Fête de l’Aïd avec la rentrée sociale a contraint beaucoup de citoyens à se rabattre sur les soldes, au vu notamment de la détérioration de leur pouvoir d’achat, a-t-elle estimé.

D’où la grande effervescence régnant, ces jours-ci, dans les ruelles de la ville de Chlef, où chaque marchand tente à qui mieux -mieux d’attirer le maximum de clients, en se vantant de proposer les meilleures promotions du marché. Halim, un autre habitué des soldes, rencontré par l’APS, a tenu à souligner l’absence d’une culture des soldes digne de ce nom chez une majorité des commerçants, voire des citoyens, considérés, par lui, comme les dindons de la farce.

Des commerçants interrogés par l’APS ont, pour leur part, admis ne pas être très au fait de l’opération, avouant que cette ignorance peut effectivement générer certaines pratiques frauduleuses, comme les publicités mensongères. Mais l’opération se déroule généralement dans le respect de la réglementation en vigueur, ont-ils fini par assurer. Le président de l’association Salama, pour la protection des consommateurs, Djillali Kasmi, a estimé que les soldes sont une pratique bénéfique tant pour le commerçant que pour le citoyen, plaidant auprès des autorités locales l’intérêt d’autoriser ce type de ventes à la veille de chaque fête, afin de préserver le pouvoir d’achat des citoyens. A noter que cette opération est régie par le décret exécutif N°06-215, fixant les conditions et les modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d’usines et des ventes au déballage.
Elle nécessite le dépôt d’un dossier auprès de la direction du commerce, qui délivrera sur cette base une autorisation permettant à l’agent économique concerné d’entamer les ventes en soldes durant la période fixée.

Onze autorisations ont été délivrées et une quarantaine de brigades pour l’encadrement de l’opération désignées. Selon le directeur du commerce de la wilaya, Nadjim Beladjna, ses services ont délivré, à ce jour, 11 autorisations pour la pratique des soldes, au moment où l’opération est encadrée, à l’échelle de la wilaya, par une quarantaine de brigades de contrôle. La période légale fixée pour les soldes s’étale du 16 juillet au 26 août courant, a-t-il ajouté, précisant néanmoins que les délais de l’opération restent généralement ouverts, dans un objectif d’encouragement de la concurrence loyale et de permettre au citoyen de profiter des promotions dans un cadre réglementé . 
 

APS
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...