Régions Ouest Chlef
 

Pénétrante Chlef-Ténès : Les promesses non tenues du ministre des Travaux publics

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.01.18 | 12h00 Réagissez


Lors la visite qu’il a effectuée dans la wilaya de Chlef le 2 janvier dernier, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, avait demandé au chef de projet de l’entreprise portugaise en charge de la réalisation de la première tranche de la pénétrante Chlef-Ténès de renforcer le chantier et d’accélérer la cadence des travaux sous quinzaine.

«Faute de quoi, des mesures coercitives seront envisagées», avait-il signifié au responsable de l’entreprise portugaise, chef de file d’un groupement d’intervenants, parmi lesquels l’ETRHB Ali Haddad. Or, deux semaines sont passées après l’ultimatum du ministre et aucun changement important n’a été constaté en matière d’avancement des travaux sur le tronçon de 22 km reliant l’autoroute Est-Ouest à la commune de Bouzeghia, en passant par Ouled Farès.

Le taux de réalisation n’a guère dépassé les 17%, puisque les travaux sont toujours au stade des terrassements, depuis le lancement du chantier il y a trois ans. De même, les ouvrages d’art attendent d’être construits sur  l’emprise de cette liaison autoroutière qui a été réduite à deux voies au lieu de trois précédemment.

Que va donc décider le premier responsable du secteur ? Confier le marché à d’autres intervenants, comme il l’a déclaré précédemment, ou laisser les choses telles quelles, au risque de voir le projet s’éterniser, avec toutes les conséquences que cela entraînera sur la circulation entre le chef-lieu de wilaya et le littoral de Ténès ?                 

 

Ahmed Yechkour
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie