Régions Ouest Chlef
 

Chlef

Les transporteurs font la loi sur la ligne de Haï Nasr

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez

Les transporteurs privés et l’Entreprise de transport urbain (ETUC) continuent d’agir comme bon leur semble sur la ligne reliant la banlieue sud de haï Nasr, au siège de la ville de Chlef.

Ils observent souvent des arrêts prolongés à la zone 11, abandonnant des dizaines de citoyens à leur triste sort sur les arrêts de bus. Et lorsqu’ils daignent reprendre du service, ils le font à pas de tortue, sans se soucier du tort et des retards que ces comportements inadmissibles causent aux usagers, notamment les écoliers et les travailleurs. «Nous avons attiré, à maintes reprises, l’attention des services de la direction des transports sur ces dépassements graves, mais aucune suite n’a été donnée à nos requêtes. Du coup, nous sommes livrés aux taxieurs des sociétés privées à l’appétit vorace, dans la mesure où ils nous imposent une tarification excessive, profitant certainement, eux aussi, de la carence manifeste des mêmes services», dénonce vivement la population de haï Nasr.

Ahmed Yechkour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...