Régions Ouest Chlef
 

Chlef

Des agriculteurs vendent directement leurs produits aux consommateurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez


De jeunes fellahs des communes de Beni Haoua et de Zeboudja, au nord-est de la wilaya, se déplacent chaque jour jusqu’à la ville de Chlef pour vendre leurs produits agricoles fraîchement cueillis, et qu’ils proposent à des prix abordables. Par exemple, la tomate, cultivée dans la région, est cédée à 25 DA le kilo, alors qu’ailleurs, son prix atteint allègrement les 40 DA. Les jeunes en question se sont installés, depuis peu, dans les locaux du nouveau marché de proximité de haï Zeboudj, qui était fermé depuis une année faute de candidats. Cela a été rendu possible grâce à l’action initiée conjointement par la wilaya, l’APC et l’Ansej, en faveur de jeunes ayant postulé pour ce type de structure commerciale.

On y trouve également des vendeurs d’autres produits de large consommation, comme le poulet vendu à 260 DA le kilo, les fruits de saison, le miel de production locale et les pâtes alimentaires. Les consommateurs de la cité ont, comme il fallait s’y attendre, accueilli avec soulagement l’ouverture de ce commerce, dont le besoin se fait nettement sentir. Ils se disent satisfaits des prix pratiqués, en espérant que cette «accalmie» dure longtemps. Pour les jeunes commerçants, il n’y pas de raison pour que cela change à l’avenir, ils veulent toutefois être rassurés quant à la durée de jouissance du local. En tout cas, cette expérience mérite d’être encouragée et étendue aux autres commerces de proximité restés fermés à travers la commune de Chlef.                        
 

Ahmed Yechkour
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie