Régions Ouest Chlef
 

Chlef : L’agence Air Algérie traverse «une zone de turbulences»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.12.17 | 12h00 Réagissez

L’agence commerciale d’Air Algérie connaît des perturbations à cause du basculement vers un nouveau système informatique de gestion des passagers.

Un basculement qui n’a pu, semble-t-il, démarrer correctement au niveau de cette agence, occasionnant un manque à gagner certain pour l’entreprise et d’insupportables désagréments aux passagers qui s’apprêtaient à partir en voyage à l’étranger, surtout en cette période de fin d’année.

Le problème dure déjà depuis deux semaines, ce qui a obligé certains clients à se diriger vers d’autres agences Air Algérie du centre et de l’ouest du pays, lesquelles semblent à l’abri de tels dysfonctionnements. Il faut rappeler que l’agence de Chlef est installée, depuis trois mois, dans des locaux loués, car l’ancienne structure devait subir des travaux de réhabilitation qui tardent, malheureusement, à être lancés.

Le provisoire risque de perdurer encore, car rien n’indique que les gestionnaires concernés ont pris des mesures pour débloquer l’opération. A noter que la direction générale d’Air Algérie a promu, depuis peu, son agence de Chlef en délégation régionale rattachée à la direction régionale d’Oran. La décision est motivée par la reprise de l’activité au sein de sa représentation locale ainsi que par le trafic croissant de passagers au niveau de l’aéroport international Aboubakr Belkaïd, utilisé autant par la compagnie nationale que par ASL Airlines France.

Kouassmia en proie aux chutes de tension électrique

Bien que des investissements importants aient été consentis ces dernières années par la Société de distribution de l’électricité et du gaz, aucune solution définitive n’a encore été trouvée pour remédier au problème des chutes de tension récurrentes que rencontre la population de Kouassmia, à 3 km au nord de Chlef.

C’est ce que nous ont fait savoir des habitants lors d’une récente visite dans cette localité, considérée comme l’une des plus importantes agglomérations du chef-lieu de wilaya. «Nous sommes confrontés à des coupures répétitives qui durent depuis de longues années. La situation est encore plus dramatique en été, où nous ne pouvons même pas utiliser le climatiseur malgré la chaleur suffocante qui sévit.

A cela s’ajoutent les dégâts causés aux appareils électriques, notamment les réfrigérateurs, par ces baisses de tension fréquentes», ont déclaré des habitants, dépités. Malgré tout, la population a fini par s’y habituer en prenant son mal en patience. Il faut tout de même souligner qu’un effort exceptionnel a été consenti par la direction de distribution de l’électricité et du gaz de Chlef pour augmenter l’offre en énergie électrique, en particulier durant la période des grandes chaleurs.

Ahmed Yechkour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...