Régions Ouest Chlef
 

Chlef : Carence dans la distribution de l’eau

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.11.17 | 12h00 Réagissez


L’Algérienne des eaux serait-elle dans l’incapacité de gérer le réseau de distribution de l’eau potable, qui a été, pourtant, complètement rénové ces derniers temps ? Tout porte à le croire au vu des fréquentes coupures du précieux liquide au niveau des cités de la banlieue sud de la ville de Chlef. En l’espace d’une semaine, haï Nasr, hai El Moussalah, Les Frères Abbad et haï Zeboudj sont restés privés d’eau pendant six jours. Malgré les désagréments à répétition qu’engendre une telle situation, l’ADE n’a pas daigné informer les abonnés ni prendre des mesures susceptibles d’alléger leurs souffrances. Pourtant, en matière de recouvrement des créances et de paiement des redevances particulièrement salées, l’entreprise en question ne lésine pas sur les moyens de rétorsion, allant jusqu’à priver de nombreuses familles de cette substance vitale en plein été. Pour beaucoup de spécialistes, la problématique de l’eau potable se pose plutôt en termes de non-maîtrise de la gestion du réseau et de la programmation de distribution d’eau, et ce, en dépit de la mise en service d’une nouvelle station de dessalement d’une capacité journalière de 200 000 mètres cubes. Cet investissement est venu s’ajouter au barrage de Sidi Yacoub que l’ADE continue d’exploiter pour le même usage.

Ahmed Yechkour
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...