Régions Ouest Bel Abes
 

Sidi Bel Abbès : Une cité sans commodités minimales

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.12.17 | 12h00 Réagissez


Les habitants de la cité des 1500 Logements AADL, jouxtant le site dit «Le Bosquet» de la ville de Sidi Bel Abbès, revendiquent instamment la prise en charge pressante de diverses contraintes auxquelles ils sont manifestement confrontés depuis leur occupation des lieux. Ils citent, en premier lieu, l’insuffisance flagrante de l’approvisionnement en eau potable qui leur est fournie à raison d’une seule fois par semaine, disent-ils, alors que les étages supérieurs sont manifestement privés de ce précieux liquide.

Une situation fort incommodante, qui oblige les ménages à recourir quotidiennement aux jerricans et autres récipients pour faire face au déficit en eau. Les résidants font également remarquer que l’inexplicable absence d’école d’enseignement primaire oblige les enfants à se rendre dans d’autres cités pour poursuivre, tant bien que mal, leur scolarité. A cela s’ajoute le manque de transport urbain qui, signalent-ils, constitue un véritable «casse-tête» tant pour les parents que pour leur progéniture. Visiblement lassés par ces carences qui pèsent lourdement sur leur vécu quotidien, ils interpellent les pouvoirs publics pour les tirer de cette situation qui semble, à leurs yeux, s’installer dans la durée.           

M. Habchi
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie