Régions Ouest Bel Abes
 

Sidi Bel Abbès

Menacés d’expulsion,des enseignants observent une grève de la faim

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.10.17 | 12h00 Réagissez


Se sentant menacés d’expulsion des chambres d’hébergement qu’ils occupent au CEM Djilalli Liabés de Sidi Bel Abbès, une quarantaine d’enseignants ont réagi en déclenchant collectivement une grève de la faim d’une durée illimitée.
Recrutés l’an passé pour pourvoir aux différents postes vacants recensés au niveau du secteur de l’Education, les protestataires, qui sont issus de diverses wilayas du pays, ont été hébergés dans ces chambres. Ils se sont vu, cependant, proposer par les responsables locaux concernés une solution de rechange qui leur permettrait d’être relogés dans des dortoirs, en contrepartie d’une ponction sur salaire de 3000 dinars mensuellement.
Une alternative qu’ils ont vite refusée. Ceci étant, la situation a tendance à se corser davantage, puisque les grévistes de la faim semblent déterminés à poursuivre leur mouvement jusqu’à la prise en charge de leur contrainte.
 

M. Habchi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie