Régions Ouest Bel Abes
 

Sidi Bel Abbès

L’OPGI paralysé par une grève du personnel

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.06.17 | 12h00 Réagissez

L’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Sidi Bel Abbès est paralysé depuis plus de dix jours par une grève du personnel, qui réclame le départ du directeur général de l’office.

Ce mouvement de protestation, ponctué par plusieurs sit-in, intervient suite à la fermeture de l’unité de réalisation et le non-renouvellement des contrats de soixante-quinze travailleurs de l’OPGI. Les protestataires reprochent, dans une requête remise à la presse, au directeur d’avoir eu recours à des sanctions «injustifiées» et  des «retenues sur salaires» envers plusieurs employés de l’office. Le directeur général de l’OPGI, M. Kassoul, a, de son côté, rejeté en bloc les accusations portées à son encontre, tout en qualifiant d’«inopportun» ce mouvement de protestation. Faisant l’objet d’accusations graves relatives à la gestion de l’office, le responsable invite ses détracteurs à saisir la justice.

Visiblement sûr de lui, M. Kassoul considère que «le fait d’avoir avisé les travailleurs de l’office qu’il fallait réduire certaines dépenses a, vraisemblablement, déplu à certains», tout en rappelant que «la situation financière de l’office n’est pas réconfortante». Pour sa part, le bureau local de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) a exprimé, hier, son inquiétude quant à la tournure prise par ce mouvement de protestation. «Face au mouvement de protestation entamé depuis 10 jours à l’OPGI, les entreprises du bâtiment s’inquiètent et tirent la sonnette d’alarme quant à cette situation, tout en appelant au dialogue et à la concertation», souligne la CGEA dans un communiqué de presse remis à El Watan. Pour la CGEA, «les actions engagées par la nouvelle direction de l’office ont largement contribué à alléger les mesures administratives et à instaurer un climat de confiance empreint de transparence, entre l’administration et les opérateurs du BTP».      

Abdelkrim Mammeri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...