Régions Ouest Actu Ouest
 

Sidi Lazreg (Relizane) : Les habitants réclament un meilleur cadre de vie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.09.17 | 12h00 Réagissez

Tous les villages de la commune de Sidi Lazreg, au sud du chef-lieu de la wilaya, ont retrouvé un semblant de vie normal, après que la population qui a fuit le terrorisme durant les années 90, est revenue chez elle.

Cependant, il y a lieu de signaler que les autorités n’ont pas tenu leurs promesses au sujet de l’amélioration du cadre de vie des habitants. C’est ce qu’a noté l’un d’entre eux, qui signale que Louabed, Ouled Hamou, Fedailiya, Abadlia et Ouled Ouadah, des régions ayant vécu les sévices de la horde sauvage, ont été repeuplées en dépit de leur enclavement. Et de déplorer que le seul chemin communal qui les relie au chef-lieu de leur commune est totalement dégradé.

«Depuis sa réalisation en 1985, cet itinéraire névralgique pour toute la population n’a pas été réhabilité en dépit des érosions qu’il a connues, son état nous handicape sérieusement», a souligné un autre. Le problème de l’eau potable a été aussi soulevé : «Nous souffrons d’une crise aiguë, et, d’ailleurs, nous sommes souvent contraints de nous rabattre sur les citernes tractées.» Le réseau de la téléphonie mobile est aussi défaillant dans cette localité. «Toute notre localité et celle de Chehairia, où pas moins de 3000 abonnés sont recensés, plus la station Naftal sont presque déconnectées du monde extérieur. Nos enfants ont besoin d’internet pour leurs recherches, à l’instar de tous les enfants du pays. Ils sont obligés de rallier Mendès pour se connecter», a-t-il ajouté. Aussi, les habitants de cette commune sollicitent l’intervention de Mme le wali pour les soustraire de cette situation. «Nous sommes attachés à l’agriculture et à l’élevage et nous sommes déterminés à relever le défi et à redynamiser ces créneaux pour peu que les autorités nous viennent en aide par l’inscription de projets en mesure d’assurer nos besoins. La route, l’eau, l’éclairage public et le groupement scolaire sont nos premières revendications», a souligné un fellah.  

Issac B
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...