Régions Ouest Actu Ouest
 

Relizane : La culture de légumes secs, un créneau à encourager

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.12.17 | 12h00 Réagissez

Les résultats probants de la première expérience sur la culture des légumineuses, notamment les lentilles, le pois chiche, les fèves frivoles et le pois sec, ont, semble-t-il, encouragé les fellahs de la région de Mendès et Oued Slam à y consacrer plus de périmètres.

En effet, l’on apprend de sources sûres que près de 500 hectares seront annexés aux 4000 hectares concernés par cette culture durant la campagne 2016/2017. «La rentabilité de la dernière récolte, qui a atteint les 18 quintaux/ha, m’a encouragé à exploiter d’autres parcelles», a lancé un jeune agriculteur de la région de Sidi Lazreg en ajoutant : «Nos terres sont fertiles et produisent toutes les cultures, comme en témoigne la récolte de la dernière campagne, où la wilaya a réalisé 10723 quintaux».

Cet engouement a été freiné par l’indisponibilité de la semence au niveau des deux CCLS de la wilaya. «Nous avons peiné pour nous procurer la semence. Heureusement que les silos de Mahdia sont venus à notre rescousse», a souligné un fellah. Le dernier bilan avancé par les services de l’agriculture dévoile la réalisation de 1328 ha de fèves, 180 ha de lentilles, 911 ha de pois secs, soit une superficie globale de 2565 ha, alors que les perspectives assignées se situent autour de 4420 ha pour toutes ces variétés.

L’opération de mise en terre des semences est à 58%. Au sujet de la campagne semences labours, entamée tardivement, le taux d’avancement n’a pas encore atteint les 57% puisque, sur les 154892 hectares ciblés, seulement 87733 ont été jusque-là emblavés. «La faible pluviométrie ayant caractérisé la région n’a pas encouragé les fellahs à sortir leur matériel de labour», a noté un cadre des services agricoles, qui affirme que l’opération est en cours pour atteindre les objectifs assignés, qui sont de 78552 ha de blé dur, 26403 ha de blé tendre, 42191 ha d’orge et 7746 ha d’avoine.

Et pour réussir cette saison céréalière, l’on apprend que tous les moyens d’accompagnement du fellah sont réunis, à commencer par les fertilisants, dont toutes les variétés demandées par le fellah, affirme-t-on. Concernant le crédit Refig, on apprend que les deux guichets pour la circonstance à Relizane et Oued R’hiou accueillent régulièrement les fellahs. En dépit du refus de la direction de la BADR de nous communiquer le nombre réel de fellahs ayant contracté ce crédit, leur nombre a dépassé les 700, a affirmé le cadre de la DSA.                                 

Issac B
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie