Régions Ouest Actu Ouest
 

Nouvelles de Relizane

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.07.17 | 12h00 Réagissez


- Un tracteur se renverse et tue son chauffeur

Un agriculteur, B.A., âgé de 48 ans et père de sept enfants, est décédé suite au renversement de son tracteur au lieu-dit Adouia, dans la commune de Aïn Tarik, 95 km au sud du chef-lieu de wilaya, a-t-on appris de source sûre. Evacuée par un citoyen sur l’EPSP de Ammi moussa, la victime a succombé à ses blessures. La personne qui était avec lui s’en est sortie avec de légères blessures. Les gendarmes de la brigade compétente ont ouvert une enquête pour élucider les circonstances de ce drame.

- La célébration du 5 Juillet réduite au strict minimum

Hormis les 200 logements LPA (Logement promotionnel aidé), dont les travaux ont été achevés il y a des mois et la rituelle pose de gerbe de fleurs ainsi que la lecture de la «Fatiha» à la mémoire des chouhada, les autorités locales n’ont, semble-t-il, pas eu d’idées originales pour célébrer le 55e anniversaire de l’indépendance.

En effet, l’on apprend que la délégation veillant sur ces festivités se déplacera tout d’abord à Oued Djemaâ, à 13 km à l’est de Relizane, pour officialiser la libération des 132 logements LPA réalisés par un promoteur public, l’ENPI. La 2e étape concernera la ville d’Oued R’hiou, où il sera question d’attribuer les clés des 80 logements de même type, programme édifié pour un promoteur privé. Ainsi, prendront fin les festivités du 5 Juillet.

- La gestion de l’EPSP de Djidiouia sous la loupe des enquêteurs

Le juge d’instruction près le tribunal d’Oued R’hiou a, apprend-on de sources sûres, ordonné une enquête sur l’EPSP de Djidiouia afin d’élucider des zones d’ombre ayant entaché la gestion de cette structure. En effet, la direction est accusée de conclusions douteuses de marchés, de surfacturation des produits achetés.

Tout a été déclenché suite à la manifestation d’un syndicaliste et du magasinier de l’établissement, qui ont déposé un dossier à ce sujet sur la table de la justice, pour, souligne-t-on, dénoncer les graves dépassements de la direction accusée également d’abus et de détournement de matériels. Cette direction a été éclaboussée par un scandale, lorsqu’elle n’a pas évité d’user du faux pour confectionner la liste des réussis d’un concours de recrutement, une affaire ayant abouti au licenciement de deux de ses employés.
 

I. B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...