Régions Ouest Actu Ouest
 

Béchar

Le chantier du centre anticancer à l’arrêt

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.06.17 | 12h00 Réagissez


«L’objectif de ma visite est de m’enquérir de l’arrivée des trois accélérateurs et simulateurs de radiothérapie qui seront prochainement installés au centre anticancer», a déclaré, hier Mokhtar Hasbalaoui, le nouveau ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans sa première et brève visite effectuée à Béchar.

Lancé en 2013 pour une durée de 50 mois, le centre anticancer a atteint un taux physique de réalisation de 85%, mais les travaux de chantier piétinent et sont aujourd’hui à l’arrêt depuis plusieurs semaines pour cause de non-paiement des créances accumulées et non honorées s’élevant, selon l’administration en charge du suivi du projet, à 1400 millions de dinars. Après les explications reçues, le ministre a promis de débloquer, sans se hasarder de donner un montant exact, une partie des crédits pour honorer les engagements de l’Etat, «garant des paiements de ces créances» a-t-il déclaré. A l’hôpital Tourabi Boudjemâa, le ministre a été interpellé par un praticien de la médecine du travail au sujet de l’absence de la carte sanitaire au sein de l’établissement hospitalier, qui bloque, dit-il, la promotion du corps médical aux postes supérieurs.

L’intervenant a attiré l’attention du haut responsable de l’Etat sur les conditions malsaines d’exercice de la profession dans des locaux exigus et dégradés nécessitant une réhabilitation rapide. Pour donner plus d’importance à cette structure médicale, «parent pauvre de la médecine», le praticien a appuyé que le service de la médecine du travail, implanté hors de l’hôpital, est conventionné avec 125 entreprises publiques et privées. Le ministre s’est ensuite déplacé dans la localité de Kenadsa pour visiter le nouveau centre d’hémodialyse opérationnel, constitué de 4 générateurs et 7 lits. Actuellement, 12 malades effectuent des séances de 4 heures par jour au sein de ce centre. «Une coordination doit s’établir entre les services d’hémodialyse de Béchar et Kenadsa afin de rentabiliser au maximum les générateurs», a fait remarquer le ministre en s’adressant au DSP de la wilaya.  

M. Nadjah
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie