Régions Ouest Actu Ouest
 

L'ouest en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.11.17 | 12h00 Réagissez


Béchar : Les résidents d’un lotissement réclament des aménagements

Le lotissement créé en zone bleue en 1996 et issu d’un programme dit «Logements évolutifs» au profit des agents publics manque toujours, après plus de deux décennies, d’aménagements extérieurs, notamment de trottoirs et autres espaces telle une placette prévue mais non réalisée et une aire de jeux pour enfants. Les résidents de ce lotissement composé de 300 habitations réclament en particulier le bitumage des principales rues et ruelles adjacentes dont l’absence donne un aspect rébarbatif à la cité. «Les rues dégagent des poussières incommodantes et les taxieurs refusent de nous transporter à l’intérieur de la cité à cause de l’impraticabilité des rues. En plus, lors des pluies, ces rues se transforment en boue et les traverser devient extrêmement difficile», avancent-ils. «Depuis la création de ce lotissement, nous n’avons pas cessé de réclamer auprès des autorités locales le bitumage en priorité, et ce, pour des raisons de sécurité mais en vain.»               M. Nadjah

Mostaganem : La céréaliculture affectée par la sécheresse

Les agriculteurs dans la wilaya de Mostaganem ont déjà entamé la campagne labours-semailles pour la saison 2017-2018 en dépit de toutes les appréhensions qui avaient prévalu jusque-là relatives au déficit en pluie. Ce qui a d’ailleurs plongé les agriculteurs dans une véritable angoisse. Pour la direction des Services Agricoles, les semences traitées sont disponibles et largement suffisantes. Pour faciliter aux fellahs l’approvisionnement en semences et en engrais au niveau des annexes de la CCLS, toutes les dispositions nécessaires ont été prises. Selon nos sources, près de 2000 quintaux de semences ont été livrés. A cet effet, une superficie 20314 hectares leur a été réservés en plus de près de 14 000 hectares pour le fourrage. Pour les légumes secs dont leur superficie ne cesse d’augmenter d’année en année, 4900 hectares ont été prévus. Pour encourager cette culture, près de 30 prêts ont été octroyés aux fellahs par la BADR. Par ailleurs, des actions ont été engagées par le dispositif de lutte contre le ravageur qui attaque les céréales à la phase du tallage, soit à la formation des premières feuilles et de l’épi. Une large campagne de sensibilisation et de vulgarisation été lancée.                   Lakhdar Hagani

Des jeux non sécurisés à Mostaland 

Au parc d’attractions Mostaland, certains jeux proposés aux visiteurs ne répondent pas aux mesures de sécurité exigées. C’est le cas des «Quads Aventure» où l’on propose aux visiteurs des balades sur des motos-quads mais sans casque. Jeudi dernier, un enfant de 9 ans a été victime d’une chute du quad et s’est blessé grièvement à la tête, apprend-on de la protection civile. Pour vérifier de plus près, nous nous sommes rendus sur place. A notre exigence de porter un casque, les deux jeunes responsables du jeu affirment que «les casques ne sont pas disponibles pour le moment» et que «les quads sont réglés pour ne pas dépasser les 35 km/h. Donc, y a aucun risque». Nous avons demandé à voir le responsable des quads, les deux jeunes affirment qu’il est actuellement en déplacement. A noter que les jeux appartiennent à des privés. En attendant des mesures de sécurité, les jeux demeurent trop risqués pour les visiteurs dont l’afflux est considérable.                       Salim Skander
 

Sidi Bel Abbès  :  Démantèlement d’un réseau de passeurs de harraga

Les services de police de Sidi Bel Abbès viennent de démanteler un réseau de passeurs alors qu’ils s’apprêtaient à transporter 17 candidats à l’émigration clandestine vers l’autre rive de la Méditerranée, a indiqué, lundi, la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Aussitôt saisis de l’affaire, les policiers ont entamé les investigations qui se sont soldées par l’interpellation des 4 membres composant le réseau. L’enquête a révélé qu’après avoir conclu le marché avec les jeunes candidats à l’émigration, les passeurs avaient pris le soin d’encaisser préalablement les frais du «voyage» qu’ils ont utilisés pour l’achat d’un zodiac motorisé. Un zodiac qui, selon l’enquête, devait démarrer à partir d’une plage située sur la côte Ouest du pays. L’embarcation a été saisie et les membres du réseau et les candidats à l’émigration clandestine ont été déférés devant la justice.       M. Habchi
 

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie