Régions Ouest Actu Ouest
 

Larbi Menad. Ex-garde communal à Relizane

«Il n’y a rien de pire que de se sentir lâché»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.08.17 | 12h00 Réagissez

«Il n’y a rien de pire que de se sentir lâché»

«Seul Dieu sait ce qu’on a vécu dans les massifs de l’Ouarsenis et de Guerboussa, une région fortement boisée dans la commune de Zemmora», nous raconte Larbi Menad, un jeune ayant rejoint les rangs de la garde communale au milieu des années 90.

 «A cette époque, raconte-t-il, la horde sauvage sévissait dans les parages et imposait son diktat, personne ne bougeait une fois le soleil couché. Moi et mon groupe étions décidés à rompre le mur de la peur et nous nous sommes constitués en défenseurs des institutions de l’Etat.

Nous avons bravé la mort, dénoncé et combattu à plusieurs reprises les terroristes», se souvient-il avec amertume. «Ma position d’anti-terroriste n’a pas épargné ma famille qui a été contrainte de fuir la maison, chacun de nous s’est casé chez un proche en milieu urbain jusqu’à ce qu’on ait vendu notre grande maison», raconte-t-il, les larmes aux yeux. «Je ne pleure pas mes sacrifices, je me suis donné pour mon pays, je pleure l’indifférence des responsables qui se sont rangés du côté de ceux qu’on a combattus des années durant», ajoute-t-il. «Hormis ceux qui les ont vécus, nul ne pourra vous rapporter avec sincérité l’atrocité et la monstruosité des carnages commis un certain

Ramadhan à Had Chekala, dans les monts de l’Ouarsenis», soupire-t-il. «Aujourd’hui, alors que le pays a retrouvé la paix à la faveur de la réconciliation, seuls les bourreaux d’hier s’y sont retrouvés, ils circulent comme bon leur semble, ils paradent même, et nul ne peut les inquiéter», affirme-il en ajoutant : «Nous qui étions leur première cible, on nous a abandonnés, livrés à notre sort, et on nous a laissé mener une vie de galère. C’est dur ce que nous ressentons et ce que nous vivons». 

Issac B
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...