Régions Ouest Actu Ouest
 

Émigration clandestine : 29 harraga interceptés au large de Béni Saf et de Mostaganem

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.06.17 | 12h00 Réagissez

Pas moins de 29 harraga ont été interceptés, dans la nuit de vendredi à samedi, au large de Béni Saf (wilaya de Aïn Témouchent) et de Mostaganem.

En effet, les gardes côtes patrouillaient dans les eaux territoriales vers 23 heures, lorsqu’ils ont repéré une embarcation pneumatique à bord de laquelle se trouvaient 18 candidats à l’émigration clandestine. Ceux-ci avaient l’intention de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée. Les gardes-côtes ont dépêché une vedette pour ramener à terre les harraga.

Par ailleurs, vers une heure du matin, les gardes-côtes de Aïn Témouchent ont intercepté une autre embarcation avec à son bord 11 migrants. La semaine dernière, 58 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés au nord de Cap Falcon, dans la daïra de Aïn El Turck. Parmi les harraga, trois femmes, dont deux enceintes, trois mineurs et dix Subsahariens.

Les gendarmes d’Oran avaient neutralisé, il y a quelques mois, un réseau de 18 personnes impliquées dans l’organisation d’opérations d’émigration clandestine. Ils ont récupéré trois véhicules légers, un camion ainsi que plusieurs moteurs d’embarcations pneumatiques et des jerricans de carburant, dont les candidats à l’émigration clandestine avaient besoin pour leur traversée.                                 

F. A.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...