Régions Ouest Actu Ouest
 

Conflit à l’UGTA : L’Union de Saïda dénonce «des représailles» dont elle se dit victime

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	A Saïda, l’Union de wilaya de l’UGTA monte au créneau
A Saïda, l’Union de wilaya de l’UGTA monte au...

L’Union de wilaya de l’UGTA de Saïda dénonce «son exclusion par la structure régionale d’Oran en signe de représailles suite à ses critiques
formulées contre le soutien qu’a apporté Sidi Saïd à Ali Haddad»
. «Il y a des règlements de comptes. Des cadres honnêtes sont pénalisés
et des sanctions infondées sont prises pour persécuter les syndicalistes»
, fustige encore l’Union de Saïda. 

Sur demande des membres de la commission exécutive, les syndicalistes de l’Union de wilaya de Saïda de l’UGTA ont organisé, le 25 juillet, une réunion extraordinaire pour clarifier leur position vis-à-vis de l’affaire concernant le soutien qu’a apporté Abdelmajid Sidi Saïd à Ali Haddad, président du Forum des chefs d’entreprise.

L’affaire a suscité moult interrogations auprès des syndicalistes, mais aussi chez toute la population saïdie, objet de discussions dans les cafés. Les divers responsables que nous avons approchés ont refusé de commenter l’événement et de donner leurs points de vue, exhibant un communiqué sur lequel ils expriment leurs principales préoccupations et leur inquiétude quant à la situation qui prévaut au sein de l’UGTA.

Selon le communiqué en notre possession, les syndicalistes se demandent «comment l’UGTA peut prendre une telle position faisant fi de la réglementation et des règles qui régissent le syndicat. On observe l’absence de débats constructifs depuis très longtemps. Chacun décide de son propre chef. Le syndicat a perdu de sa crédibilité. En l’absence de l’application du règlement intérieur, il y a des règlements de comptes. Les cadres honnêtes sont pénalisés, des sanctions infondées sont prises pour persécuter les syndicalistes».

L’Union de wilaya déplore le fait que «ce syndicat historique se trouve dans une situation fort déplaisante et qui ne peut que nuire à sa grande notoriété». L’Union de wilaya lance un appel «à toutes les bonnes âmes, à leur conscience, afin que chacun prenne ses responsabilités et œuvre pour la sauvegarde et à la stabilité de ce grand syndicat».

Après le communiqué de l’Union de wilaya de l’UGTA sur l’affaire de Sidi Saïd et son soutien à Ali Haddad, l’instance régionale de l’UGTA à Oran représentante de l’Ouest algérien n’a pas apprécié l’attitude de la wilaya et d’ailleurs la structure de Saida n’a pas été conviée à la rencontre régionale des secrétaires généraux de l’Ouest algérien qui a eu lieu, le 29 juillet à Oran.

Selon un second communiqué, l’Union de wilaya de Saïda «condamne fermement l’exclusion délibérée de l’Union de wilaya de Saïda au regroupement des secrétaires généraux de l’UGTA, qui a eu lieu à Oran le 29 juillet». Et de conclure : «Nous sommes pour le dialogue constructif et contre l’exclusion et les intimidations.»                                     

Sid Ahmed
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...