Régions Ouest Actu Ouest
 

Béni-Saf : Dangereuse déstabilisation d’une falaise

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.09.17 | 12h00 Réagissez

On sait finalement pourquoi la voie front de mer, entre la plage de Sidi Boucif et le port, est sujette en hiver aux éboulements à partir de la falaise qui l’a surplombe.

C’est parce que, sans précaution, sans étude préalable, cette voie a été ouverte il y a une décennie sur 700 m selon les techniciens. Au départ, l’idée était de créer une déviation des eaux usées de la ville qui se déversent dans le port vers la plage de Sidi Boucif. Là, une station de relevage qui devait les recueillir, les remonterait vers une station d’épuration à réaliser sur un plateau plus loin. Seulement la STEP n’a pas été réalisée pour cause de gel de financement. Par contre, la voie qui a été imaginée pour suivre le tracé de la déviation en contrebas de la falaise, l’a été. L’idée était excellente d’autant qu’elle a quelque peu désengorgé la circulation. Mais contrecoup de l’opération, la falaise a été déstabilisée dans ses fondements, ce qui provoque de temps à autre des éboulements de ses pans les plus fragiles d’autant que la roche est poreuse et soumise aux attaques d’une forte érosion éolienne et du ruissellement des eaux de pluie.
Par ailleurs, les désordres causés seraient moins inquiétants si plus haut et un peu plus loin sur la falaise, il n’y avait la masse du siège de la daïra, de l’hôpital et de tout un quartier. Appelés à la rescousse, des spécialistes ont estimé le coût des travaux de confortement à 400 millions de DA ! Ce qui par les actuels temps de vaches maigres ne risque pas de se faire de sitôt.  

Mohamed Kali
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...