Régions Ouest Actu Ouest
 

Béchar : Un étudiant lance une idée pour améliorer les secours sur les routes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	La création d’un système de signalisation permet d’améliorer les secours
La création d’un système de signalisation permet...

L’université Tahri Mohamed de Béchar a organisé, avant-hier, une cérémonie de sortie des lauréats en master de plusieurs promotions scientifiques 2016-2017.

Parmi les lauréats, l’attention de l’assistance a été en particulier retenue par un projet innovant intitulé «Réalisation d’un système de signalisation des accidents routiers» présenté par le jeune étudiant Kadri Ibrahim et son encadreur Dr Kadri Boufedja de la faculté de technologie, département du génie électrique.

«C’est au cours d’un Salon national de produits de la recherche scientifique organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Alger que l’idée du projet en question a germé dans l’esprit du jeune étudiant», explique son encadreur. La motivation du projet conçu par son promoteur réside dans le constat ahurissant du nombre élevé d’accidents de la circulation mortels et la nécessité d’engager une réflexion pour atténuer cette situation intenable.

L’importance du projet porte sur l’accroissement du temps qui s’écoule entre le moment de l’accident et l’arrivée des secours, un laps de temps décrié qui aggrave souvent la situation des victimes de l’accident. L’idée du projet est alors mise en route pour réduire considérablement cette durée par la conception et la réalisation d’une carte électronique insérée dans le véhicule qui permettra de détecter la nature de l’accident (incendie, collision ou renversement) et d’envoyer dans l’immédiat aux services d’intervention un message SMS contenant des informations sur le conducteur du véhicule, la nature de l’accident et surtout la position géographique du lieu de l’accident.

Ce système a été réalisé autour d’une carte Raspberry PI connectée au réseau GSM via une clé USB 3G. La position du véhicule obtenue grâce à un module GPS. La nature de l’accident peut-être détectée par un ensemble de capteurs (incendie, choc). Le projet, croit-on savoir, est en cours de développement, il n’est pas encore finalisé, mais, selon l’encadreur de l’étudiant, on peut estimer la durée de la finalisation du projet à partir du degré de la célérité que vont y mettre les premières institutions publiques, à savoir, la Protection civile, la Gendarmerie nationale et la Sûreté nationale, pour y répondre.

Durant cette étape, le projet est pris en charge par l’université de Béchar. La direction générale de la recherche scientifique a déjà mis en place, explique-t-on, les organes de suivi et d’accompagnement du projet innovant tels les incubateurs, précise Dr Kadri Boufedja.

 

M. Nadjah
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...