Régions Ouest Actu Ouest
 

Béchar : Plus de 1220 logements seront distribués à la rentrée sociale

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.07.17 | 12h00 Réagissez

Face à un mouvement de protestation des postulants aux logements sociaux et autres demandeurs de lots de terrains à bâtir, qui ont organisé, au cours de cette semaine, un sit-in devant le siège de la wilaya, le wali a réagi pour apaiser la situation en s’adressant, avant-hier, aux protestataires, à travers la radio régionale Saoura, leur promettant qu’une distribution de logements aura lieu à la prochaine rentrée sociale.

Sur les 2500 logements sociaux (OPGI) programmés, 1225 unités ont été déjà notifiées par la commission de daïra à leurs bénéficiaires à travers les daïras, dont un quota de 824 unités réservées au chef-lieu de wilaya, a-t-il expliqué. Le retard mis dans la distribution des logements sociaux est justifié, selon lui, par le non-achèvement des aménagements extérieurs par des entreprises détenant des créances impayées vis-à-vis de l’OPGI et débloquées récemment.

Mais s’agissant des lots de terrains à bâtir, autre objet de revendication des protestataires, le wali a annoncé que la liste des bénéficiaires, fin prête, a été arrêtée pour la daïra de Béni Ounif et qui serait de 1422 lots, alors que la liste de la commune de Béchar, constituée de 7122 lots, revue et corrigée, fait l’objet d’une étude approfondie et sera bientôt achevée pour «éviter toute contestation ultérieure».

Le wali a avoué cependant que les besoins en matière de lots dépassent largement les 30 000 demandes et que la problématique pour résoudre une demande d’une telle ampleur réside non pas dans la pénurie du foncier mais dans «le financement coûteux» de la viabilisation des sites à promouvoir en secteur d’habitation.

Des propositions de la wilaya, selon lui, ont été formulées à la commission ad hoc dépêchée par le ministère de l’Intérieur lors de sa visite à Béchar à la fin du mois de juin dernier. Questionné sur les causes de l’incendie, survenu il y a une semaine, qui a ravagé une aile du sous-sol du siège de la daïra détruisant les archives relatives aux anciennes cartes d’identité et passeports, le wali a réfuté l’hypothèse de l’acte criminel et a indiqué que la cause est due à un court-circuit.           

M. Nadjah
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...